Bonjour,

Si vous lisez ce message c'est que vous n'êtes pas connecté(e) au forum.

Si vous êtres déjà enregistré(e), connectez-vous pour participer (lien en haut à gauche).

Sinon Cliquez ici pour vous enregistrer en quelques minutes et pouvoir ainsi profiter de toutes les fonctions du forum.


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Poirier et nectarinier nains
#21
Bonjour à tous la belle saison se termine et j'ai commencé à nettoyer le pied de mes fruitiers (ôté les feuilles tombées, mis un peu de feuilles mortes, du compost, et par dessus de la paille). Par contre je me demande si je dois attendre que toutes les feuilles soient tombées avant de faire un traitement à la BB ou faut-il le faire dès maintenant avant le risque de gelées. N'y a t-il pas de produit moins nocif pour les sols que la BB et qui donne la même protection. Je voulais tenter le purin d'ail mais est-ce aussi efficace ?
Vos conseils me seront très utiles.
Bonne journée.
Répondre
#22
Bonsoir Danièle,

Bien sûr que si, il y a des solutions moins rémanentes pour la protection fongique, mais il ne faut pas avancer à l'aveugle...

Quelques questions si tu veux bien:

- As-tu constaté des attaques cette année ? Des contrariétés de développement ? Peux-tu dans ce cas identifier ce dont il s'agit ?

- Quelles sont les maladies des arbres dont tu aurais à te plaindre ? Pour quels fruitiers ?

Et si tu as l'occasion, essaie de trouver et identifier la flore spontanée qui s'épanouit à proximité du pied de tes arbres. Ca donne une kyrielle d'infos.


Il faut a minima investiguer et entendre ça pour te dire ce que je ferais, ce que je tenterais, à ta place (je ne parle pas de solutions, encore moins de solutions toutes faites).

Il y a des quantités de possibilités qu'on ne soupçonne pas !

Bises,

Benoît
La paille est pour le sol, la graine est pour l'homme
Répondre
#23
Salut Benoît,
Oui j'ai eu des maladies sur les deux. La cloque sur la nectarine + les pucerons qui ont attaqué très fort certaines branches, et la rouille grillagée sur le poirier.
Pourtant j'avais nettoyé le pied et mis du blanc horticole sur les troncs à l'automne et pulvérisé du purin d'ail avant le débourrage.
Bonne nuit.
Répondre
#24
Il paraitrait que l'arrosage à l'urine humaine éviterais la cloque.
Voir cet article : http://www.lejardinvivant.fr/2017/10/29/...au-jardin/
Répondre
#25
Salut,

Il y a le préventif et le curatif.

En préventif:

Pour ce qui est de contenir la cloque, il semblerait que l'association avec des plantes à acides aminés soufrés soit bénéfique: Typiquement, les alliums, le raifort, la luzerne cultivée, la bardane.

La décoction de prêle, dès le 15 janvier (avec un peu d'extrait fermenté de valériane pour gérer les gels) est un classique. En foliaire, à 10%, par temps pas trop humide).

C'est également à associer avec des extraits fermentés (consoude, ortie), pour charger la plante en micro-organismes et fournir les sucres qui vont soutenir son métabolisme et éliciter ses défenses propres.

En curatif, tu as la fougère en extrait fermenté, le bicarbonate de sodium, la vitamine C, et les macérations/décoctions. L'ail par exemple s'utilise en décoction. Tu peux ajouter 10g de miel pour 1000m². Les sucres renforcent la cuticule foliaire et évitent les piqûres. Des travaux sont en cours avec le petit lait et le filtrat de fermentation du pain complet, mais je n'ai aucun retour.

En cas d'attaque, tu as les huiles essentielles éventuellement en association avec des décoctions et l'EF de fougère. La consoude en EF particulièrement permet de résoudre les soucis d'inversions électro-magnétiques (le fameux RedOx) et restaure la plante dans ses paramètres de santé (acide réduit).

Pas de taille violente pour éviter les points d'entrée et de contamination, et du bois au sol pour fournir la niche écologique des champignons. Une taille en vert dite taille de Lorette devrait suffire (ça consiste à châtrer en vert les bourgeons apicaux et de croissance en les pinçant, pour calmer la croissance végétative. A pratiquer l'été, en tous cas après la nouaison).

Pour ce qui est des pucerons, en préventif tu as la prêle en décoction, les EF classiques, et en cas d'attaque sévère les infusions (ortie, sauge, mélisse, lavande) complétées d'huiles essentielles. Tu peux complanter du chanvre agricole et surtout, faire grimper des capucines dans tes fruitiers.

J'espère que ça te propose des pistes qui te semblent plausibles, j'avance à petits pas. Y'a pas de miracle, mais c'est ce que je tenterais modestement, si j'étais à ta place.

Bises et bon week-end,

Benoît
La paille est pour le sol, la graine est pour l'homme
Répondre
#26
hello Danièle
pour la BB, attends qu'il n'y ait plus de feuilles
tu peux faire un badigeon avec de l'argile blanche et de la poudre de basalte sur le tronc et les branches maitresses pour nettoyer les parasites et spores dans les fissures d'écorce et renforcer les défenses de l'arbre.
ensuite plantation d'ail, capucines et oreille d'ours au pied, ça aide et c'est joli!
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)