Bonjour,

Si vous lisez ce message c'est que vous n'êtes pas connecté(e) au forum.

Si vous êtres déjà enregistré(e), connectez-vous pour participer (lien en haut à gauche).

Sinon Cliquez ici pour vous enregistrer en quelques minutes et pouvoir ainsi profiter de toutes les fonctions du forum.


Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vos Associations Préférées
#1
Bonjour à toutes et tous,

Je voudrais poser la question, voire lancer un mini-sondage sur les associations que vous appréciez le plus.

Pourquoi pas constituer sur le forum une sorte d'index peuplé de tous nos retours d'expériences respectifs ? Ce serait intéressant, et ça resterait sur place pour pouvoir être alimenté et utilisé par chacune et chacun. 

D'autre part, ça permet de confronter les points de vue, les expériences et de continuer à avancer ensemble.

Qu'en dites-vous ?

Voilà pour ce que j'ai noté de plus prolifique cette année:

- Pommes de Terre / Phacélie. C'est-à-dire, Phacélie semée sur les Pommes de Terre, en couvert vivant.
- Carottes pour l'hiver (Flakkee n°2) / Luzerne
- Epinards / Arroches / Bourraches
- Soja / Soucis
- Romaine/Roquette


Qu'en dites-vous pour ce qui est de chez vous ?



Bon dimanche et bonnes fêtes,

Benoît
La paille est pour le sol, la graine est pour l'homme
Répondre
#2
Très bonne idée je trouve!
Pour ma part, les associations que j'ai testées et que j'aime bien sont:

- Petits pois / Pomme de terre
- Fèves / Avoine
- Milpa (Maïs, haricots, courges) avec quelques modifications : je ne sème des haricots que sur les rangées de Maïs les plus exposées au soleil direct
- haricots nains / pommes de terre
- haricot grimpants / concombres
- Piments et Aubergines / betteraves
- courges / capucines
- choux / céleris
- coriandre / Pomme de terre

Ces associations ne sont pas forcément dictées par un souci de productivité brute mais parfois uniquement par praticité : gagner de la place, couvrir mon sol, améliorer mon sol, récolter en même temps... ou pour tromper certains ravageurs.

Bon aprem

Aurélien
Répondre
#3
(18-12-2016, 04:33 PM)manginbenoit a écrit : Bonjour à toutes et tous,

Je voudrais poser la question, voire lancer un mini-sondage sur les associations que vous appréciez le plus.

Pourquoi pas constituer sur le forum une sorte d'index peuplé de tous nos retours d'expériences respectifs ? Ce serait intéressant, et ça resterait sur place pour pouvoir être alimenté et utilisé par chacune et chacun. 

D'autre part, ça permet de confronter les points de vue, les expériences et de continuer à avancer ensemble.

Qu'en dites-vous ?

Voilà pour ce que j'ai noté de plus prolifique cette année:

- Pommes de Terre / Phacélie. C'est-à-dire, Phacélie semée sur les Pommes de Terre, en couvert vivant.
- Carottes pour l'hiver (Flakkee n°2) / Luzerne
- Epinards / Arroches / Bourraches
- Soja / Soucis
- Romaine/Roquette


Qu'en dites-vous pour ce qui est de chez vous ?



Bon dimanche et bonnes fêtes,

Benoît
Bonjour,

Pour ma part je mélange un peu en fonction de la place sur mes butes.
L'an dernier j'avais repiqué betteraves et blettes et pousse ce qui peut !
J'avais laissé 2-3 plants montés à graine, cet automne j'ai repiqué des sujets dont le feuillage est celui de la blette avec des cardes rouges, je ne sais pas encore si ce sont des blettes ou des betteraves... mais très prolifique et zéro travail .

J'avais trop de PdT que j'avais disséminé dans mes planches :
- récolté quelques tubercules dans l'été sans arracher les plants (les tubercules pointaient faute de matière pour pailler) , les tomates à coté étaient chétives à la plantation et le sont restées,

- re récolté début d'automne et arraché ce qui faisait trop d'ombre aux melons (je pense que le mélange n'est pas bon 0 melon mais planté tard faute aux limaces)
quelques patates poussent encore, le feuillage va geler (Savoie) je verrai printemps prochain mais je pense qu'elles vont repousser. Je me demande combien de temps je peux les laisser en place de cette façon sans épuiser le sol et récolter des tubercules pas trop  minables.

Planté ail et poireaux au milieu de mes fraisiers, les choux plantés en bord de butte ne sont pas beaux (influence des poireaux ?)

J'essaierai PDT Phacélie mais j'aurais crains le trop fort développement de la phacélie ?
Idem épinard et bourrache, cette dernière est envahissante et spontanée. Comment est réalisée l'association (distances ? semis direct ?)
Pour les carottes joker, je ne réussis pas les semis sauf à l'insu de mon plein gré Wink et semer dans les buttes n'est pas évident mais je suis preneur si quelqu'un a la recette de la carotte idéale qui résiste à tout mes manques de soins.

A bientôt.
Répondre
#4
Salut,

Pour ce qui est de la pomme de terre/phacélie, j'ai reproduit cette année et je suis en mesure de dire que, si ça continue comme ça l'année prochaine, je valide le procédé, en adaptant un peu le semis de couvert sans doute (davantage de mélange).

Cette année, nickel. Non seulement la densité de tubercules était plus importante sous phacélie à la récolte, mais encore les patates étaient en meilleur état (moins mangées par les auxiliaires du sol).

Les soins ont été les mêmes pour les deux types de planches, de même que les amendements et arrosements. Les planches étaient contiguës et présentaient les mêmes caractéristiques physiques et biologiques, et chimiques sans doute. Les pH, conductivité électrique et potentiels d'oxydo-réduction étaient sensiblement les mêmes, dans les mêmes conditions de fraction minérale (limon franc, peu d'argiles et de sables). 

Pas de traitement préventif fongique, ni de curatif. Pas de traitement insecticide ni insectifuge, car aucune attaque le justifiant. La portion sous phacélie a été moins malade, et bien plus tardivement (quand je dis traitement, je parle d'extraits fermentés, d'infusions/macérations/décoctions de plantes, ou vraiment en cas de ravage sévère à la rigueur des huiles essentielles).

Tu n'as rien à craindre en terme de concurrence, puisque de concurrence il n'y a pas. Il y a bien plutôt, il me semble, collaboration. Le seul petit aménagement que je pourrais envisager, c'est d'inclure 10 à 20 % de trèfle annuel dans les doses de semis du couvert, sans doute un radis, et un semis de colza en "pompier" si jamais les limaces se montraient trop voraces une fois les tiges de patates entrées en fenaison.

Pour le reste, tout bénèf. Non seulement tu ne buttes qu'une fois, mais en plus tu arroses carrément moins (moins d'évaporation), et surtout tu ne désherbes pas une seule fois. Tu évites le pourrissement des tubercules, surtout sur les variétés tardives, parce que les racines de phacélie drainent mieux autour et aux alentours des patates. 

Les seuls arrosements ont eu lieu à la floraison, tuyau que je tiens d'un copain maraîcher et qui, il est vrai, a très sensiblement augmenté la récolte de tubercules, en plus de son fameux triple 17 bio en début de culture.

Je ne suis pas prêt de faire mes patates dans des tours !

Tu laisses beaucoup plus de matière nutritive au sol une fois la récolte faite, ce qui est déterminant car les patates buttées sont un vrai hiroshima pour la structure pédologique, et ce de la mise en culture à la récolte. C'est à mon sens le seul légume qui impose de bousiller deux fois la structure en une seule saison.

J'ai remarqué que certaines variétés de patates s'y prêtaient plus volontiers. Je te dirai ça à part si tu veux, je ne vais pas pondre un roman ici.

Amitiés,

Benoît
La paille est pour le sol, la graine est pour l'homme
Répondre
#5
(03-11-2017, 12:54 PM)JOJO a écrit : J'avais trop de PdT que j'avais disséminé dans mes planches :
- récolté quelques tubercules dans l'été sans arracher les plants (les tubercules pointaient faute de matière pour pailler) , les tomates à coté étaient chétives à la plantation et le sont restées,

Les PDT et les tomates sont de la même famille, les solanacées. Elles ont les mêmes besoins en nutriments. Plantées ensembles, elles se font concurrence. C'est une association à éviter.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)